jeudi 25 octobre 2018

Une gorgée de bonheur

Je suis passé sur le salon des cavistes indépendants de La Réunion qui avait lieu sur Saint-Leu en ce début de mois, histoire de voir si je pouvais dénicher quelques pépites à encaver. Une douzaine de cavistes étaient présents avec chacun entre 5 et 10 cuvées. Il y avait donc de quoi faire.
J'ai goûté quasiment tous les blancs et ensuite je suis retourné voir les cavistes dont les vins m'avaient fait la meilleure impression car j'avais un timing un peu serré. Les champagnes Jeeper étaient présents aussi et j'ai beaucoup aimé leur cuvée bio non dosée qui a beaucoup de buvabilité, des bulles fines et surtout une grosse persistance en bouche. Une belle bouteille de bulles...
Chez Franck, le copain caviste des Caves du Soleil, j'ai bien aimé le blanc de Vincent Caillé et la syrah (La descente) de La ligue, la partie négoce du domaine Le sot de l'ange, qui descend effectivement toute seule et finit sur une rétro fenouillée sans prise de tête...
Renaud Rivière, un caviste du net (Les Vins Ambre), a des vins très intéressants. Le Cairanne blanc du Domaine Berthet-Rayne donne beaucoup de plaisir. Quant à la cuvée Jean du Mas de figuier, c'est tout le Pic Saint-loup qui peut être fier d'avoir des cuvées aussi belles pour le représenter.
Aux Caudalies, j'ai rencontré un jeune sommelier qui a fait ses classes avec Thomas, l'excellent chef sommelier du Parc, un gastro étoilé de l'Aude. Du coup on a parlé des vins de Changer l'Aude en vin et comme il avait deux belles cuvées de Benjamin Taillandier je suis reparti avec un carton. Laguzelle est sur le fruit et VitiVini Bibi allie superbement plaisir et complexité en gardant une belle fraîcheur.
Pour finir je me suis plus qu'attardé chez Vinature 974 de Pascal Arcizet et j'ai pris quelques claques avec des vins d'une grande pureté. Pas de vin à vendre sur son stand mais que ses bouteilles personnelles qu'il voulait partager à l'occasion de ce salon :
Merci Monsieur !!!
Les deux rouges m'ont fortement marqués avec pour commencer la cuvée Désiré, un pinot noir Cheverny du domaine du moulin d'Hervé Villemade. Il y a beaucoup d'harmonie sur ce vin dense mais très très fin et racé avec absolument rien qui ne dépasse mais plein de choses fondues, rondes et  enveloppantes : un vrai bonheur en bouteille quoi !!!
Et que dire de Mozaïque 2012 de l'Auvergnat Pierre Beauger. Son nez envoûtant et magique rend le vin complètement baroque et totalement inclassable. Le bois de rose qui domine vous procure l'impression d'avoir dans votre verre un trésor ...
La bouche est basée sur une acidité peu conventionnelle et les tannins sont encore présents mais quelle claque!

Ces quelques gorgées de bonheur que m'ont procurés les vins de cette première édition du salon des cavistes indépendants de La Réunion m'ont données l'envie d'aller voir chez eux quelques vignerons que je ne connaissais même pas de nom.
Arpenter de nouveau les vignes pour comprendre tout le travail qui fait que des raisins s'épanouissent pleinement et donnent de beaux jus ennivrants : un bonheur que je vais retrouver prochainement ...

2 commentaires:

  1. Merci pour ces découvertes. En effet je suis allé à la Réunion l'année dernière à cette même époque et ne connaissais pas cet évènement ! Dommage et à retenir pour la prochaine fois !!

    RépondreSupprimer
  2. C'était la premier millésime de ce salon et une belle réussite qui en attend d'autre je pense.

    RépondreSupprimer