samedi 7 janvier 2017

Le bonheur est dans la vigne ... ou aux caves du soleil

Le bonheur est dans la vigne ça c'est sur et en plus ça sonne comme un titre de roman. Enfin c'est sur mais ça c'était avant ..... avant mon départ pour La Réunion et donc des copains vignerons qui se retrouvent bien loin du coup, à quelques 11 000 kilomètres ...
Alors comme je vous en avais parlé il y a quelques semaines mon tour des cavistes de l'île m'a fait tomber sur Franck, aux caves du soleil.
Dès que je suis rentré dans cette cave, j'ai su que ça pourrait être l'endroit ou je viendrais me ressourcer et ou le mot vigneron prend tout son sens. Des cuvées qui m'étaient familières de Vincent Caillé, Marc Kreydenweiss ou Fabien Jouves cotoyaient d'autres que je n'allais pas tarder à découvrir comme le triple zéro de Jacky Blot ou bien les rosés du domaine Saint André de Figuière.
Et puis le discours sans détour de Franck qui colle aux idées que j'ai sur le monde du vin a tout de suite fait que le courant est passé entre nous. Ensuite il y a la cerise sur le gâteau avec les menus qui jalonnent la quinzaine de couverts que la cave peut accueillir le midi. Franck a tourné dans quelques cuisines étoilées et du coup ses assiettes sont délectables, surtout ses Risotto. Celui de la semaine dernière qui est en photo m'a encore enchanté car il était à l'encre de seiche et accompagnait des Saint Jacques juste poêlées à souhait. Une petite touche de folie avec une feuille d'ail des ours ponctuait le tout délicatement.
En plus son épouse Corinne n'est pas sans intention lors du service ce qui fait que j'y est déjà mangé une dizaine de fois pour autant de régalades.

Ce jour là on avait accompagné le tout d'une nouvelle cuvée de la cave, "primitif" du domaine savoyard Giachino. C'est un vin issu du cépage Jacquére qui tire juste un peu plus de 10 degrés. Avec si peu d'alcool j'avais peur que ce soit trop mou ou bien trop tranchant. Et bien non, l'équilibre était là et la fraîcheur donnait une bonne impression de jus de raisin juste pressé qu'un coté floral accompagnait.
Le perlant du vin a aussi très agréablement enchanté la dégustation. Par contre attention car une cuvée de cette trempe descend à une vitesse phénoménale !!!
Bon je ne vous parle pas des plateaux de charcuterie et fromage pour l'apéro du soir, du saumon, du brie truffé et autre coppa, sinon vous allez avoir faim alors que ce n'est pas l'heure.

Alors si vous passez par La Réunion ou que vous habitez sur cette merveilleuse île et que vous êtes amateur de vin, Les caves du soleil est une étape obligatoire. Maintenant si vous êtes en métropole c'est dans les vignes qu'il faut "courir" pour savoir ce que le mot vigneron signifie réellement.